CHORALE

Vendredi  de 11 h  30 à 13 h 30


ANNIVERSAIRE


Par un beau samedi de Mai 2011, les choristes de la Récré, accompagnés de nombreux » anciens » et dûment chapeautés, se sont retrouvés dans notre belle maison pour fêter les 15 ANS DE LA CHORALE.


Après un apéritif en chansons, auquel a participé notre présidente, nous sommes passés à table où les assiettes se sont remplies des délices apportés et où les verres se sont vidés , tandis qu’une chaude ambiance s’installait.


Tard dans l’après-midi , après moult refrains ,nous avons dû nous séparer ,des « airs » plein la tête. Nous devons un grand merci à Nicole de Cayeux , sans qui rien de tout cela n’existerait (chorale et bons moments partagés ) ainsi qu’à Michel Boisset, toujours là pour lui donner la main.


In: Journal de la RECRE- Juin 2011


Conviés par la chorale « Viva Voce » à un rassemblement de 250 choristes de tous horizons, nous voici partis à une dizaine, avec en mains 5 partitions reçues quelques semaines auparavant pour un déchiffrage préalable.

Arrivés le vendredi soir par le T.G.V. (bravant la grève !... et la pluie!), nous commençons par les choses sérieuses : un bon dîner de spécialités savoyardes : dégustation de raclettes, tartiflettes, diots, fondues … sans oublier le bon petit vin du crû (consommé , bien sûr avec modération ! ).

Le lendemain, au saut du lit : balade guidée par notre amie Marie-Thérèse, native de Chambéry, ville au passé de Capitale historique : apparue vraiment comme une petite cité, Camberiaco, qu'au XIe siècle ; domaine des comtes de Savoie au XIIe et XIIIe siècles ; capitale du Duché de Savoie, en 1295. La Savoie ne fut rattachée définitivement à la France que  lors du Traité de Turin, en1860.    

Notre amie nous mena de main de maître parmi les ruelles, vers les monuments et curiosités de la ville : le château des ducs de Savoie (bâtiments édifiés du Moyen-Âge à nos jours) ; la place de l’hôtel de ville, symbole de l’annexion à la France ;  la fontaine des éléphants (surnommée « les quatre sans culs », érigée en 1838) ; la cathédrale métropole St François de Sales abritant le plus vaste ensemble de peintures en trompe-l’œil d’Europe (6000 m2).


La pluie qui fut au rendez-vous ce week-end nous a permis de faire de jolies photos grâce à nos parapluies multicolores (nous restons optimistes en toutes circonstances).

Dès 13 h les nombreux choristes s’ébrouèrent dans le grand amphithéâtre du « Manège » (centre de congrès, ancien manège de cavalerie datant de l’époque sarde).


Échappée chantante savoyarde : direction Chambéry Fontaine des éléphants Trompe l’œil de la cathédrale


Travail intense  sous la direction de 2 jeunes chefs « super dynamiques », jusqu’au dimanche soir où une prestation de qualité fut donnée à l’intention des Chambériens amateurs de chant choral, qui nous remercièrent sous une « pluie » (encore une) d’applaudissements.

Week-end très riche en découvertes, chants, amitiés. Nous recommencerons cette expérience avec plaisir et engageons qui le souhaitera à se joindre à nous la prochaine fois.

NdC

In: Journal de la RECRE - Décembre 2011

Animatrice : Nicole de CAYEUX

Salle Pivoine